Secteur Paramédical

Infirmier / infirmière

Préparation au concours de Soins Infirmiers

Infos pratiques

La préparation au concours d'infirmier (503 heures - 21 heures / semaine) est accessible à tout titulaire d'un bac général ou professionnel.
Elle se déroule du 3 septembre 2018 au 15 mars 2019 sur 23 semaines - Visualiser le calendrier 2018/2019.
Tarif : à partir de 1 780 € (447 heures) - Paiement en 1 fois ou 10 fois sans frais.
Visualiser les emplois du temps 2017/2018.

Les + de la préparation :

 - Vous profitez d'un emploi du temps sur 3 jours (lundi à mercredi ou mercredi à vendredi) selon votre choix et pouvez être accompagné(e) par 2 camarades de votre choix.
 - Vous êtes au maximum 26 par classe (1/2 groupe à l'oral).
 - Malgré l'absence de sélection à l'entrée d'ISPAC, vous êtes 85 % à 92 % depuis 2009 à obtenir le concours.
 -
Les différents professeurs vous font bénéficier de leur expérience de plusieurs années dans l'accompagnement des élèves infirmiers.
 - Les cours cessent le 15 mars pour vous laisser prêts le plus tôt possible (90 % des cours sont dispensés fin février) et vous permettre de vous organiser pour les concours.
 - Vous pouvez préparer parallèlement l'oral du concours aide-soignant.
 - A partir de mi-février jusqu'au 30 mars, vous bénéficiez de séances supplémentaires en tests d'aptitude (psychotechniques) selon vos besoins.
 - La dernière semaine (25 au 29 mars) est exclusivement dédiée à l'épreuve orale du concours (deuxième oral blanc, ateliers, ...).

Des stages d'observation pourront être réalisés pendant la préparation dans le cadre de conventions de stages.

Il est possible d'intégrer cette préparation jusqu'en janvier sous certaines conditions.

Il n'est pas utile pour les titulaires des baccalauréats S, STL et ST2S, de choisir l'option biologie (remise à niveau). Les connaissances acquises pendant leur cursus scolaire suffisent à l'entrée en 1ère année d'IFSI.
L'option renforcement mathématiques offre, pendant les sept premières semaines, une remise à niveau pour les bacs non scientifiques (essentielle pour les bacs L, bacs professionnels, ...).


Le programme

Programme ISPAC Formations :
Module 1
Culture générale
5,5h/semaine
126,5h/année
  • Thèmes sanitaires et sociaux, suivi de l’actualité (3,5 heures / semaine).
  • Entraînement sur annales (2 heures / semaine).
Module 2
Tests d'aptitude
7h/semaine
161h/année
  • Aptitudes verbales, numériques, logiques.
  • Tests d’attention, d'organisation.
  • Séances supplémentaires en fin de préparation.
Module 3
Français
2h/semaine
46h/année
  • Expression (écrite et orale).
  • Méthodologie des épreuves écrites.
Module 4
Entraînement à l’oral
(en 1/2 groupe)
3h/semaine
69h/année
  • Entretiens motivationnels.
  • Connaissance du monde contemporain.
  • Revue de presse et actualités.
  • Méthodologie de l’exposé oral.
  • Découverte de la profession.
  • Exposé des motivations.
  • Gestion du stress.
  • Accompagnement à la recherche de stages.
  • Construction du projet professionnel.
Module 5
Concours blancs
toute les 2 semaines
44h/année
  • 11 concours blancs (tests d'aptitude + culture générale).
Module 6
Oraux blancs
1,5h
  • 2 simulations orales devant un jury.
Module 7 (option)
Biologie
1,5h/semaine
34,5h/année
  • Biologie humaine, nutrition, alimentation.
  • Connaissances indispensables pour intégrer un IFSI
    (bacs L, ES, STMG, ...).
Module 8 (option)
Renforcement
mathématiques
Sem. 1 à 7
21h
  • Connaissances requises pour la résolution de problèmes mathématiques (bacs L, bacs professionnels, ...).

Tarifs

Tarif sans option : 1 780 € (447 heures)
Paiement en 1 fois : 300 € de frais de préinscription + 1 458 € (escompte 1,5 %).
- Paiement en 10 fois : 300 € de frais de préinscription + 10 mensualités de 148 €.

Tarif avec option renforcement maths : 1 870 € (468 heures)
Paiement en 1 fois : 300 € de frais de préinscription + 1 546 € (escompte 1,5 %).
- Paiement en 10 fois : 300 € de frais de préinscription + 10 mensualités de 157 €.

Tarif avec option biologie : 1 960 € (482 heures)
Paiement en 1 fois : 300 € de frais de préinscription + 1 635 € (escompte 1,5 %).
- Paiement en 10 fois : 300 € de frais de préinscription + 10 mensualités de 166 €.

Tarif avec les 2 options : 2 050 € (503 heures)
Paiement en 1 fois : 300 € de frais de préinscription + 1 724 € (escompte 1,5 %).
- Paiement en 10 fois : 300 € de frais de préinscription + 10 mensualités de 175 €.

La profession

L’infirmier est un technicien du soin préventif, curatif ou palliatif, chargé d’appliquer les prescriptions médicales et les protocoles établis par les médecins. Son rôle est de protéger, maintenir, restaurer et promouvoir la santé des personnes. Il identifie les besoins des patients et met en œuvre les actions appropriées avec la collaboration d’une équipe soignante. Par ailleurs, un certain nombre de tâches administratives lui incombent : établissement des plannings de soins, mise à jour du cahier de liaison de l’équipe soignante. D’une manière générale, il participe au bien-être des patients et favorise les échanges avec les familles.

Pour exercer le métier d’infirmier, de grandes qualités sont requises comme la qualité des soins, des contacts, une bonne résistance physique et morale, l’aptitude à travailler en équipe et une forte motivation.

Aujourd’hui, on compte presque 638 000 personnes évoluant dans le secteur des soins infirmiers dont 87 % sont des femmes : les besoins ne cessent d’augmenter. Quand il n'est pas salarié dans un hôpital ou une clinique privée, l'infirmier dispense des soins dans des structures diverses : maisons de retraite, centres de réadaptaption, centres anti-cancéreux ou de soins palliatifs, centres de santé au travail ou de santé scolaire ... Après avoir exercé 24 mois à l'hôpital , il peut choisir de travailler en libéral (environ 15 %).

Le concours d'entrée

Les candidats

Peuvent se présenter aux épreuves de sélection :

  • Les candidats âgés de 17 ans au moins au 31 décembre de l’année des épreuves d’admission.
  • Les titulaires du baccalauréat ou d’un titre admis en équivalence.
  • Les personnes ayant satisfait à l’examen « Droit d’Entrée à l’Université » (DAEU).
  • Les titulaires du Diplôme d'Etat d’Aide Soignant (DEAS) ou du Diplôme d'Etat d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP), justifiant de 3 années d’exercice de leur profession.
  • Les titulaires du certificat de Validation des Acquis Professionnels délivré par la DRASS.

La nature des épreuves

  • 2 épreuves écrites d’admissibilité :
    - Culture générale (2 heures - 20 points) : 3 questions posées à partir d'un texte relevant du domaine sanitaire et social.
    - Tests d'aptitude (2 heures - 20 points) : observation et attention, raisonnement numérique et logique, aptitude verbale, organisation.
  • Epreuve orale d’admission :
    Elle se réalise sous la forme d’un entretien individuel avec un jury constitué d’un infirmier cadre de santé soignant, d’un infirmier cadre de santé dans un IFSI et d’un psychologue et/ou pédagogue. Cet entretien (30 minutes maximum) s'appuyant sur un thème sanitaire et /ou social (10 minutes de préparation) permet d’apprécier l’aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel.

Les études

Une fois admis au sein d’un IFSI, le Diplôme d’Etat d’Infirmier (DEI) se prépare sur 3 ans et 7 semaines (4 200 heures) :

  • Enseignement théorique (2 100 heures) :
    sciences humaines, législation, physiologie, pharmacologie, anatomie, éthique, soins infirmiers, santé publique, étude des maladies, spécialités médicales.
  • Enseignement pratique (2 100 heures) :
    stages en milieu hospitalier (médecine, chirurgie, psychiatrie, pédiatrie, gériatrie) et en milieu extra hospitalier (écoles, crèches, maisons de retraite, services de la PMI, soins à domicile, institutions publiques).

Les études sont sanctionnées par l’obtention du Diplôme d’Etat d’Infirmier reconnu désormais au niveau bac +3 (grade de licence) après validation des épreuves finales et soutenance d’un mémoire. L’infirmier peut ensuite se spécialiser : puériculture (12 mois), bloc opératoire (18 mois), anesthésie (24 mois). Il peut aussi, après 4 ans d’exercice de la profession à temps plein, accéder au statut de cadre de santé (responsable des soins infirmiers d’un ou plusieurs services, directeur d’hôpital).