Secteur Social

Moniteur-éducateur (sans bac)

Préparation au concours de Moniteur-éducateur
(sans baccalauréat).

Infos pratiques

La préparation au concours de moniteur éducateur (328 heures - 20,5 heures / semaine) est accessible si vous n'êtes pas titulaire d'un bac général ou professionnel.
La préparation se déroule du 3 septembre 2018 au 18 janvier 2019 sur 16 semaines.  Visualiser le calendrier 2018/2019.
Tarif : 1 580 € (328 heures) - Paiement en 1 fois ou 10 fois sans frais.
Visualiser l'emploi du temps 2017/2018.

Les + de la préparation :

 - Vous profitez d'un emploi du temps sur 3 jours.
 - Vous êtes au maximum 20 par classe (1/2 groupe à l'oral).
 - 
Les différents professeurs vous font bénéficier de leur expérience de plusieurs années dans l'accompagnement des élèves préparant un concours social.
 - Les cours cessent le 18 janvier pour vous laisser prêts dès les premiers concours et vous permettre de vous organiser pour les concours (taux de réussite moyen supérieur à 90 % depuis plusieurs années).
 - La dernière semaine (18 au 22 février) est exclusivement dédiée à l'épreuve orale du concours (deuxième oral blanc, ...).

Des stages d'observation pourront être réalisés pendant la préparation dans le cadre de conventions de stages.


Le programme

Programme ISPAC Formations :
Module 1
Culture générale
4,5h/semaine

94,5h/année
  • Grands thèmes sanitaires et sociaux
  • Revues de presse, suivi de l'actualité.
  • Psychologie, pédagogie.
Module 2
Français
6h/semaine

126h / année
  • Méthodologie : résumé, dissertation, commentaire, synthèse de documents.
  • Expression écrite.
Module 3
Entraînement à l’oral
en 1/2 groupe

3h/semaine
63h/année

  • Techniques d’entretien.
  • Préparation à l’oral individuel et de groupe.
  • Etudes des différents types d’exercices demandés selon les centres de formation.
  • Actions sociales.
  • Accompagnement dans la recherche de stages.
  • Construction du projet professionnel.
  • Gestion du stress.
Module 4
Contrôles continus
Concours blancs
2 à 3h/semaine
42,5h/année
  • 17 devoirs hebdomadaires (culture générale / français).
Module 5
Oraux blancs
1,5h
  • 2 simulations orales devant un jury (présence de professionnels).

 

 

Tarifs

Tarif : 1 580 € (328 heures)

Paiement en 1 fois : 300 € de frais de préinscription + 1 260 € (escompte 1,5 %).

- Paiement en 10 fois : 300 € de frais de préinscription + 10 mensualités de 128 €.

La profession

Le moniteur éducateur travaille auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes inadaptés ou dépendants, en liaison avec des professionnels (éducateurs, psychologues, aides médico psychologiques, enseignants…). Son action vise à préserver ou à restaurer leur adaptation sociale ou leur autonomie. Il met en place des activités de soutien scolaire, de loisirs auprès des enfants et des adolescents. Il aide les adultes dans les tâches du quotidien et contribue à l’animation et à l’organisation de leur journée.

Le moniteur éducateur exerce son métier dans des établissements spécialisés qui ont souvent des internats : foyers, établissements et services d'aide par le travail (ESAT), instituts médico-pédagogiques (IME), maisons d’accueil spécialisées MAS).
La profession de moniteur éducateur requiert un bon équilibre physique et mental, une grande disponibilité, un intérêt certain pour les problèmes humains et sociaux, le sens de l’organisation et de l’animation des groupes, de l’écoute, de la patiente, de la tolérance.
Aujourd’hui, on dénombre 31 000 moniteurs éducateurs qui, en majorité, travaillent dans le secteur associatif.

Cette profession propose de réelles possibilités d’embauche car les nouvelles politiques d’intervention sociale développent ce secteur d’activités.

Le concours d'entrée

Les candidats

Aucun diplôme n’est exigé pour préparer le concours. Toutefois, un niveau de fin de 3ème ou le Brevet des Collèges sont nécessaires. Chaque centre de formation organise ses épreuves de sélection et certains candidats peuvent être dispensés de l’épreuve écrite :

  • Les titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme européen ou étranger réglementairement admis en dispense du baccalauréat.
  • Les titulaires du diplôme d'état de Technicien de l'Intervention Sociale et Familiale.
  • Les titulaires du diplôme d'état d'Auxiliaire de Vie Sociale.
  • Les titulaires du diplôme d'état d'Assistant Familial.
  • Les titulaires du diplôme d'état d'Aide Médico-Psychologique.
  • Les titulaires du diplôme de technicien en intervention sociale et familiale.
  • Les titulaires d'un certificat ou d'un titre homologué ou inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles au moins de niveau IV.
     

La nature des épreuves

  • Epreuve écrite d’admissibilité (2 à 3 heures) :
    Elle est destinée à apprécier le niveau de formation personnelle du candidat. Elle peut prendre les formes suivantes : résumé, discussion.
  • Epreuve orale d’admission :
    Elle consiste en un entretien individuel avec un jury constitué de professionnels du secteur social, de psychologues et de formateurs, permettant d'évaluer les capacités à appréhender le travail du moniteur éducateur.

Les études

La formation est d'une durée de 2 ans.

  • Enseignement théorique (950 heures) :
    accompagnement social et éducatif (400 heures), participation à l'élaboration et la conduite de projet (300 heures), travail en équipe pluriprofessionnelle (125 heures), implication dans les dynamiques institutionnelles (125 heures).
  • Enseignement pratique (7 mois) :
    stages dans des établissements d’accueil pour personnes handicapées ou inadaptées (familiarisation des stagiaires avec l'animation de groupes, l'organisation de la vie quotidienne en collectivité).

La formation est sanctionnée par l’obtention du diplôme d'Etat de Moniteur éducateur (DEME) délivré par le ministère de l’Education Nationale.

Le moniteur éducateur peut bénéficier d’allègements de formation (dispenses de stages ou de cours théoriques) s’il souhaite poursuivre ses études dans le secteur social pour devenir éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants, éducateur technique ...